top of page
Rechercher
  • philippe Steff

JO de Barcelone, le retour centrafricain !

On connaissait depuis longtemps les deux carnets émis par les Comores, chacun en version dentelée et non dentelée, en prévision de la XXVème olympiade : les JO de Barcelone. S’agissant d’émissions de 1988 et de 1989, on pouvait penser il y a une trentaine d’années avoir fait le tour de la question.

C’est en 2018 que l’on a découvert avec stupéfaction des cousins de ces carnets : Madagascar et le Togo avaient tous deux émis eux aussi des carnets de la même veine (voir dans notre blog, une mine pour les carnétistes, notre article du 18 novembre 2018 il vous faudra un peu de patience pour le retrouver, mais vous ne serez pas déçu).

On en était sûr : on n’en verrait plus d’autres

Et pourtant, sortis de on ne sait quel chapeau, viennent d’apparaitre sur le marché deux nouveaux carnets appartenant à la même famille, mais émis cette fois par la République Centrafricaine :

Le premier, au format 110x67 mm est composé d’un bloc contenant les trois petites valeurs verticales de la série datée 1989 : le lancer du javelot à 10 F (YT 831), la course de vitesse à 40 F (YT 832) et le tennis féminin à 130 F (YT 833) :



Le feuillet

Comme celles des autres pays, la couverture cartonnée comporte le nom du pays et le logo de l’UPU ; mais cette fois, elle est imprimée en bleu :



La page de couverture

Le verso de couverture est vierge.

Le second carnet est au format 150x55 mm ; y figurent les trois valeurs horizontales de cette même série : la course de haies à 240 F (YT 834), la voile à 400 F (YT PA 394) et le football à 500 F (YT PA 395) :



Le feuillet

La couverture, dont le verso est également vierge, est du même acabit :



La page de couverture


Pour l’instant, ces deux carnets n’ont été vus qu’en version dentelée.

On remarque que les timbres des Comores ne sont pas signés, que ceux de Madagascar le sont « J.- L. Puvilland . Printed in Switzerland » et ceux du Togo « W. Spinner . Printed in Switzerland », mais ceux de Centrafrique sont signés « Impressor SA ». Quand on consulte le site WorldArtStamps, qui prétend recenser tous les timbres imprimés par Impressor SA, on ne retrouve que bien peu de ceux que l’on a découverts.

Peut-être la liste des carnets de cette famille n’est-elle pas close !

25 vues

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page