Une "tache" sur le Phénix

October 9, 2018

  Le carnet Phénix est l’un des plus connus et des plus courants des carnets au type Semeuse.

Il contient 20 timbres à 50 centimes au type II B.

On sait qu’il a été imprimé en typographie à plat, durant la seule journée du 9 août 1929, et que son tirage était de 2000 exemplaires, ce qui est très peu.

 

Cependant la publicité faite à l’époque par la célèbre marque de lames de rasoir de Nogent en Bassigny, tant auprès du public que des philatélistes, explique qu’il est facile à trouver complet,

encore de nos jours, et qu’il figure dans presque toutes les collections spécialisées.

 

Un achat récent, m’a fait remarquer qu’un de ses timbres, celui de la case 16 pour être précis, présente un défaut d’impression assez marqué, juste au-dessus de la faciale :

 

Il n’aurait pu s’agir que d’un manque d’impression banal, survenu lors de l’impression de mon carnet, en raison d’un défaut d’encrage ponctuel, mais non… 

 

 

 

 Mon achat étant un carnet bas de feuille sur lequel on voit apparaître la date d’impression au niveau du bord inférieur gauche, la case en question est en fait la case 116 si l’on se réfère à la feuille d’impression d’origine de 120 timbres, qui donnait 6 carnets de 20.

Je me suis amusé à vérifier dans ma documentation et sur internet qu’il s’agissait bien de la date déjà connue, et c’est effectivement le cas. Mais ma surprise fut grande lorsque je remarquai la présence de la même « tache blanche » au même endroit, sur d’autres carnets, tous bas de feuille. On en trouve facilement, comme je vous le disais, et tous avec ce même défaut d’impression :

 

 

 

 

  Nous sommes donc en présence d’une variété de case constante, ce qui n’est pas fréquent avec notre Semeuse. Variété facile à repérer, et preuve que le galvano qui a servi ce jour-là présentait un gros défaut, pourtant passé inaperçu depuis bientôt 90 ans !

Un carnet sur 6 est touché par ce défaut, qui ne peut donc exister qu’à 333 exemplaires en tout et pour tout !

Vous pouvez vérifier aisément : on ne le retrouve jamais sur aucun des autres timbres.

Ni pour les carnets du haut de la feuille :

 

 

Ni pour les carnets situés en position intermédiaire : 

 

 

Mais c’est un autre défaut qui m’avait fait acheter celui-ci : une jolie variété d’impression recto-verso certes partielle, mais plus spectaculaire et probablement unique !

 

Comme quoi il vaut mieux regarder attentivement des deux côtés, et pas uniquement pour vérifier la gomme…

 

Merci beaucoup Frédéric !!  Vous pouvez également retrouver tous ses articles et commentaires sur son Blog :   http://semeuse.blogspot.com

 

bonne lecture  et à bientôt

 

           

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts récents
Please reload

Archives
Please reload

President ACCP 21 Rue du Heron cendré 95290 L'isle Adam