Rechercher
  • philippe Steff

Renaissance du carnétisme à Saint Pierre et Miquelon

La poste de Saint Pierre et Miquelon n’avait plus commercialisé de carnet depuis 2009 ; c’était alors la Marianne de Beaujard.

Elle s’est réveillée à l’occasion du Salon d’Automne 2022 qui s’est tenu à l’Espace Champerret du 3 au 5 novembre : y était chichement commercialisé un carnet Marianne d’Yseut avec la couverture « les boutiques du timbre », surchargé « SPM » en noir.



La couverture


Le côté timbres


Un tout petit tirage, qui fut vite épuisé : on évoque le chiffre (invérifiable) de 667 carnets.

Comme on sait que bon nombre d’eux seront découpés pour être revendus comme timbres isolés destinés à boucher des cases, on peut penser que ce carnet sera rare. C’est pourquoi il sera mis en observation durant quelque temps avant d’avoir droit à un cours. Il portera le n° 10 dans la prochaine édition du cours ACCP (2024-2025).

Félicitations au service « nouveautés » de l’ACCP qui fournira des carnets datés (combien y en a-t-il ?) à ses abonnés : trouver l’introuvable est toujours un exploit !



26 vues

Posts récents

Voir tout