Rechercher
  • Philippe Steff

Les Mohammed VI nouveaux sont arrivés

Il est des nations où l’effigie du roi est régulièrement actualisée : en Espagne ou en Belgique, les représentations royales se succèdent ; sur les timbres et les pièces de monnaie, le souverain prend régulièrement de l’âge … et de la sagesse. Dans d’autres pays, la figure royale est figée. C’est ainsi que, grâce au dessin d’Arnold Machin, Sa Très Gracieuse Majesté la Reine d’Angleterre n’a pas pris une ride de 1967 à 2022. Il en va de même, pour une durée pour l’instant plus brève, au Maroc où ce sont les mêmes photos du monarque qui servent depuis 2013 : Il est en tenue traditionnelle pour les timbres au tarif intérieur, en costume européen pour les timbres à destination de l’Europe.

Ce 25 octobre 2022, c’est la série complète des carnets de timbres d’usage courant qui a été renouvelée en une seule émission :

Le carnet de 5 timbres du régime intérieur, au tarif inchangé de 3,75 dh, toujours imprimé en offset au format 165x110 mm est visuellement proche de celui émis le 20 mars 2020 daté 18.02.20 :

Le carnet ACCP n° 43 daté du 18.02.20

Le nouveau carnet de 2022

Mais il comporte deux différences notables : bien sûr, le millésime imprimé en bas à droite du timbre est désormais 2022, mais aussi la signature de l’imprimeur a été actualisée, phil@poste devenant philaposte. Le verso est toujours vierge. Accessoirement, on pourra noter que la taille des caractères composant la date a été réduite pour être ramenée à celle du numéro. Ce nouveau carnet daté 12.09.22 portera le n° 51 dans le prochain cours ACCP.

Le carnet de 10 timbres au tarif intérieur a lui aussi fait l’objet d’un nouveau tirage :






Le carnet de 2021. Le carnet de 2022 La couverture commune



A une infime nuance de couleurs près, seule la date et le millésime en bas des timbres permettent de distinguer ces deux tirages. Le nouveau carnet daté 20.09.22 portera le n° 52 dans le futur cours ACCP.

Pour le carnet de timbres à destination de l’Union Européenne, on peut faire exactement les mêmes remarques :





Le carnet de 2021 Le carnet de 2022 La couverture commune



Cette fois encore, il n’y a que la date du carnet et le millésime des timbres qui font la différence.

Le carnet daté 15.09.22 portera le n°53 dans le cours ACCP 2024/2025 à paraitre à l’automne 2023.

Mais il est une évolution majeure que nous avions omis de vous signaler dans nos articles précédents de ce blog : le changement du procédé d’impression de ces carnets de 10 timbres : Si les carnets de 5 timbres sont immuablement imprimés en offset (leur dos étant vierge d’impression), ceux de 10 timbres ont profité du nouvel équipement hélio 10 couleurs à Boulazac.

Il suffit de regarder de plus près pour constater ce changement qui affecte aussi bien le côté timbres que la couverture (dans les deux cas, les carnets sont imprimés en un seul passage) :




Le carnet daté 18.02.20 Le carnet daté 20.09.22



Le carnet daté 21.02.20 Le carnet daté 15.09.22


On distingue clairement la différence de trame : celle de l’impression offset semble grossière à côté de celle en hélio.

8 vues

Posts récents

Voir tout