Rechercher
  • Daniel Baert

Les carnets de la série Lille

Je vous ai présenté récemment le carnet semeuse lignée avec la publicité pour la « Belle indienne » à Amiens. Aujourd’hui, c’est au tour de la série Lille, ville à laquelle je suis très attaché étant natif d’une commune limitrophe.


Cette série n’est pas très courante. On la trouve sur les carnets suivants :


Semeuse lignée 199 c23



Semeuse lignée 199 c36



Semeuse lignée 199 c44


Jeanne d’Arc 257 c3


Jeanne d’Arc 257 c7


Le tome 2 des carnets de France leur attribue une plus value de 200% pour les quatre premiers de la liste et 150% pour le dernier.


Venons en détails sur les publicités de la première et de la quatrième page de couverture :


Aux sœurs de charité :


Le monument imprimé sur ce carnet est situé à la porte de Paris


Ce magasin de vêtements situé aux numéros 12-14-16-18 de la rue Esquermoise était

idéalement placé et se situait près du terminus des tramways desservant entre autre la ville de Roubaix.



Sur cette facture on peut remarquer que le commerce se situe au numéros 16,18 de la rue Esquermoise contrairement à ce qui est indiqué sur la couverture du carnet.

Cette enseigne a maintenant disparu et a été remplacée par d’autres commerces.


A Faidherbe :



La statue du général Faidherbe natif de Lille illustre logiquement l’enseigne du magasin de vêtements « A Faidherbe ».



Le magasin « A Faidherbe » était tenu par Monsieur Joannès, tailleur, au 71 de la rue Nationale alors que sur la publicité ci-dessous parue dans un journal local il est au numéro 17. Où est l’erreur ?


Le 17 de la rue Nationale est maintenant occupé par la Société Générale et au 71 se trouve un café situé « au coin de la rue de l’hôpital militaire ». C’est donc bien la bonne adresse sur la couverture du carnet.


On retrouve un carnet de la série Lille avec le type Paix IIA n°283 c23 ci-dessous :



Ce carnet avec cette couverture est extrèmement rare. Le tome 3 des carnets de France lui attribue une plus value de 400 % !!







L’enseigne « L’huitrière » 3 rue des Chats bossus a fermé définitivement en mars 2015 et n’a pas été reprise.On peut noter la longévité de ce commerce. La façade du bâtiment est de style « art déco ».


La pharmacie Dehaussy existe toujours et se situe maintenant au n°52 de la rue nationale.



Les carnets avec des séries de ville sont rares voire extrêmement rares.

10 vues

Posts récents

Voir tout