Rechercher
  • Philippe Mereau

Le zèle du facteur !

Rédigé par Philippe Mereau


L'oblitération des timbres postes est bien connue des collectionneurs de documents sur lettres.

Si une enveloppe ne l'est pas , alors le facteur peut "griffer" le ou les timbres par un crayon ou utiliser un tampon.

Il dispose pour cela d'un cachet de facteur : Il s'agit d'un petit cachet rond ou carré avec au centre un nombre qui était utilisé par les facteurs pour annuler les timbres qui avaient échappés à l'oblitération des bureaux de poste.


L'oblitération est classique du 4 Avril 1932 . Alors pourquoi ce cachet supplémentaire ?


Cette oblitération de facteur émane du bureau central du XVIIIe arrondissement de Paris, s'occupant du quartier n° 2 de cet arrondissement, et appartenant à la brigade B (sur A, B, C). Ce dernier point se distingue à la forme circulaire avec trait central séparateur.

( merci le forum des collectionneurs ! )





Premier proposition : Ne serait ce une lettre levée par ce facteur dans une boite du XVIIIe, et oblitérée par la suite ?

ou alors , deuxième proposition :


Afin d'éviter les problèmes futurs d'acheminement , le facteur a rectifié de lui-même l'adresse de destination à savoir rue Kilford à Courbevoie .


Après cela , qui peut me dire que les facteurs n'avaient pas de conscience professionnelle ?

18 vues