Association des Collectionneurs de Carnets et de Publicitimbres

Collectionner les publicitimbres

Pourquoi adherer?

Son histoire

 


C
'est en 1957 que commence l'aventure lorsque quelques passionnés décident de se rassembler.

Un statut est déposé et rédigé à la préfecture de la SEINE. Ainsi naquit l'A.C.C.P dont le but était "de développer et de favoriser le goût de cette spécialité de la Philatélie, de mettre ses membres en liaison pour favoriser les échanges, de permettre de les aviser des travaux ou des découvertes personnelles des sociétaires, et de procurer dans la mesure du possible les nouveautés".

C'est à M. Auguste TEISSIER et au docteur Jean BRAUN, principal animateur de l'ancienne Société des Carnets Français et de l'Union Française (ancêtre de l'A.C.C.P.), que nous devons la renaissance du "carnétisme" et des timbres provenant de carnets avec "PUBS". La création de l'ACCP comble ainsi un manque dans le paysage philatélique et permet à une spécialité intéressante, et largement répandue, de s'affirmer.Le Dr Jean BRAUN écrivait à l'époque : “la liste des philatélistes éminents qui se sont inscrits dès le premier jour est une sûre garantie de l'intérêt de ce chapitre de la philatélie. Cet état d'esprit et l'adhésion permanente des plus grands spécialistes, sont le gage de la bonne santé et de la vitalité de cette association”. Ces propos, qui ne se démentirent point au fil du temps, demeurent parfaitement d'actualité.

Il est utile de signaler également qu'un lien particulier s'était créé avec le Bulletin Philatélique du Midi (B.P.M.), dirigé par Mme FREYDIER, qui ouvrait largement ses colonnes aux articles et études consacrés au carnétisme. M. Auguste TEISSIER y tenait une chronique très fournie sur les carnets et ses voisins (chronique poursuivie par M. MIGNON dans le même bulletin dans un premier temps, puis dans Le Monde des Philatélistes dans un second temps).

En 1963, l'ACCP déplora le décès du docteur Jean BRAUN. Ce dernier a rendu d'éminents services à l'Association pour laquelle il aura imprimé une empreinte indélébile.

M. Auguste TEISSIER, toujours président, décède en 1973. Ce fut, pour l'Association, la perte d'un grand spécialiste qui laissa une œuvre importante en ne ménageant jamais son temps au service de la collectivité.

Après un intérim assuré par M. BOBLIQUE, en sa qualité de vice-président M. Bernard MIGNON est élu président le 24 novembre 1973. Membre actif de la première heure et érudit collectionneur, il saura perpétuer, entres autres et avec le dynamisme qu'on lui connaît, l'esprit éducatif de l'ACCP. Notons également l'aide précieuse apportée au fil des années par M. BAILLARGEAT qui assuma plusieurs fonctions au profit de l’association.

Avec la réintroduction de la publicité sur les couvertures des carnets, l'ACCP proposa ce nouveau service par abonnement.

En juin 1993, sous l'impulsion de M. MIGNON, l'ACCP décide de l'édition d'un bulletin. Cette initiative permet ainsi d'établir des liens plus étroits entre les membres et de les tenir mieux informés. Le 24 février 1996, M. Gérard GOMEZ assure la présidence de l'Association.

Progressivement de nouveaux services sont introduits : bibliothèque, réunions amicales, site Internet, assistance à l’expertise, …

Lors de l'assemblée générale de l'ACCP du 4 février 2006 présidée par Monsieur GOMEZ qui ne se représentait pas, le Bureau a élu un nouveau Président M. Simon BEHMO.

Fin 2011, l’ACCP est orpheline de l'un de ses plus brillants spécialistes après la disparition de Bernard MIGNON.

La façon dont il a présidé l'ACCP se nourrissait de l'énorme expérience accumulée au cours de nombreuses pratiques d'un loisir dont il ne se lassait pas. Ses connaissances encyclopédiques et l'ardeur dont il faisait preuve pour défendre sa passion en faisait en quelque sorte "le gardien du temple" du carnétisme !

Enfin, Simon BEHMO est remplacé dans ses fonctions par M. Jacky GIRARD lors d’une Réunion du Bureau tenue le 8 septembre 2012.

L’ACCP réunit actuellement environ 150 membres répartis tant en France qu’à l’étranger.